الجمعة، 14 أغسطس، 2009

Maroc : interview de Zahra Badkour, l’inflexibilité révolutionnaire au service du peuple
Au Maroc, les camarades de la Voie Démocratique Basiste subissent la répression féroce de l’Etat, aux ordres de l’impérialisme, le Maroc étant un pays semi-colonial semi-féodal.
Parmi tous les camarades emprisonnés, Zahra Badkour, condamnée à deux ans de prison, est devenue le symbole de la lutte des jeunes marocains et des masses populaires contre la machine d’Etat déclenchée au printemps 2008. Comme tous ses camarades, Zahra Boudkour
a été torturée, brimée par les policiers et matraquée à coups de barre de fer à de nombreuses reprises sur toutes les parties du corps, les violences des tortionnaires s’exprimant d’autant plus brutalement à l’encontre des femmes.
Détenue dans des conditions d’hygiène exécrables, elle souffre aujourd’hui d’un mal de crâne persistant dû au coups qu’elle a reçus, et manque cruellement de soins médicaux, comme elle l’explique
dans cette interview donnée récemment.
Cet entretien témoigne aussi de la détermination révolutionnaire de Zahra Boudkour qui s’exprime au nom de ces camarades : « Nous assumons nos actes jusqu’au bout, quel que soit le jugement. », « Tout ce que nous pourrons subir ne changera jamais nos convictions et je ne regrette rien. »
Catégorie:
International, Révolution

ليست هناك تعليقات: