الخميس، 12 نوفمبر، 2009

Les détenus politique à marrakech

prison locale à Marrakech

Groupe de ZAHRA BOUDKOUR

Avis au public concernant la grève de la faim

« Tous pour les libertés politiques et pour libérer les détenus politiques »

Du fait des mauvaises conditions dans lesquelles nous (le groupe de zahra BOUDKOUR) vivons comme est le cas de tout les détenus politiques au Maroc, ces conditions qui se manifestent dans la privation des simples droits comme le droit à l’éducation, Le droit à la Télémédecine et visite ouverte sans condition, sans parler des cellules dans lesquelles nous somme serrés qui sont remplies des prisonniers du droit civil, et des harcèlements et provocations auxquels nous sommes soumis par l’administrations de la prison, et du fait des procès formels contre nous et que le moins que l’on peut dire est qu’ils sont des sitcoms au vrai sens du terme( distribution de 24 ans de prison ferme sur notre groupe !!).

Et devant le refus de l’administration de la prison de l’ouverture d’un dialogue sérieux et responsable avec nous en vue de régler notre situation à l’intérieur de la prison malgré la grève de la faim qui duré 46 jour et un nombre de grèves d’alerte que nous avons fait, et le dépôt du dossier de nos exigences à l’administration de la prison à maintes fois, la plus récente est en juillet, nous avons décidés nous les détenus politiques (le groupe de ZAHRA BOUDKOUR) d’entrer en grève de la faim sur trois étapes :

Du Mercredi 14 octobre 2009 une grève de la faim durant trois jours, au cas de non réponse à nos exigences jointes avec cet avis, et après une courte durée nous allons faire une autre grève de la faim durant 6 jours qui sera suivi de la grève de la faim ouverte.

En mettant le régime en place au Maroc devant ces responsabilité s des résultats, et en saluant de la démarche entreprise par l’instance nationale de solidarité avec les détenus politiques au Maroc dans le cadre de la solidarité avec les détenus politiques du mouvement estudiantins à Fès qui sont en grève de la faim durant 20 jours, nous appelons tout les militants nobles du peuple et toutes les instances et mouvements s’intéressant à la détention politique ( mouvement estudiantin, instance nationale de solidarité avec les détenus politiques, le mouvements des familles des détenus politiques, les comités des jeunes, les comités des détenus,…) pour contourner notre bataille qui est celle de tout les détenus politiques et participer activement à la réussite de cette bataille qui s'inscrit dans la lutte du peuple marocain à accéder à la liberté politique, et nous demandons à tous les détenus politiques dans la lutte Maroc d'unir leurs actions militantes.

Et soyez toujours ferme et militants

Les détenus politiques à Marrakech

(le groupe de ZAHRA BOUDKOUR)


ليست هناك تعليقات: