الاثنين، 29 يونيو، 2009

lettre du responsable des libertés démocratiques au parti communiste français au consul général du Maroc au sujet de la militante Zahra Boudkour et

La sénatrice communiste, responsable des libertés démocratiques au parti communiste français, NICOLE BORVO COHEN-SEAT, a envoyé la lettre ci-dessous au consul général du Maroc au sujet de la militante Zahra Boudkour et ses camarades:REPUBLIQUE FRANÇAISE NICOLE BORVO COHEN-SEATVice-présidente de la COMMISSION DES LOIS
__________PrésidenteduGROUPE CRC-SPG_____SENATRICE DE PARIS_________
Monsieur Abderrazak JAIDIConsul Général du Maroc
12, rue Saïda 75015 ParisParis
, le 17 juin 2009
Monsieur le Consul,Je me permets d’attirer votre attention sur la situation de Mademoiselle Zahra BOUDKOUR, actuellement prisonnière au Maroc. J’ai été interpellée à son sujet.Mademoiselle BOUDKOUR, jeune étudiante de 23 ans, a été arrêtée à Marrakech avec des dizaines d’autres étudiants le 15 mai 2008 alors qu’elle manifestait la veille pour une amélioration des conditions de vie et d’étude à l’Université.Elle est en prison depuis cette date comme de nombreux autres de ses compatriotes qui expriment publiquement une exigence de progrès démocratique et social. Je ne peux que réprouver cet état de fait. Je tiens également à exprimer ma préoccupation quant au sort de Mademoiselle BOUDKOUR et des autres personnes emprisonnées dans le même contexte.
Je vous serais reconnaissante, Monsieur le Consul, de bien vouloir transmettre ma lettre aux autorités concernées de votre pays et de me tenir informée de l’évolution de la situation.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Consul, l’expression de mes salutations les plus distinguées.
Nicole BORVO COHEN-SEAT

ليست هناك تعليقات: